Seuls au monde

requins
Drame de la disparition d’un être humain (comme à peu prêt toutes les 30 secondes, donc relativisons quand même), mais est-ce que le requin a mal agit ?

Les skieurs extrêmes se font recouvrir par les avalanches, les spéléologues se perdent dans les gouffres, les parachutistes expérimentent parfois trop violemment la gravité et donc les baigneurs des océans se font manger par des requins.

Rien d’illogique.

Mais tout le monde s’indigne.

Doit-on mettre la planète en cage et la nourrir de notre main comme dans un zoo pour se sentir en sécurité ? Ou va-t-on accepter de faire partie d’un écosystème, où parfois on mange (R.I.P à tous veaux, vaches, cochons, couvées…) et parfois on est mangé ?

Acceptons que nous en sommes pas les plus forts, et que nos actes ne valent pas mieux que ceux de la nature qui nous entoure, et acceptons aussi que le danger puisse parfois conduire à des drames.

Bon Dimanche à tous ! de toute façon le journal TV a ouvert encore avec du foot, donc finalement rien de très grave n’a du se produire.

#FuckTheFish

PARTAGEZ, LIKEZ, COMMENTEZ, LACHEZ-VOUS !! ET VIENDEZ SUR FACEBOOK !!

3 commentaires sur “Seuls au monde

  1. Peut être que les requins sont trop nombreux sur les côtes, nous les affamons dans leur milieu naturel avec la surpêche , nous avons tout déréglé, devons nous intervenir oui je le pense , pas en illiminant les requins mais en limitant nos actions destructrices sur le milieu marin. C’est un peu la même chose avec le loup, nous sommes content de le revoir mais en même temps ils ne retrouvent pas leurs proies naturelles et sauvages, ils font donc des ravages dans les troupeaux, finalement bien peu de personnes semblent penser qu’il faut retablir l’équilibre de son eco système avant tout.

    Aimé par 1 personne

  2. D’autant plus que nous ne sommes ni une proie naturelle, ni une proie appréciée, ni très digeste…
    Sinon, on peut supprimer tous les prédateurs (autre que nous…) et on se retrouvera dans un monde semblable aux tarmac des aéroports : plein de lapins (!) qui viennent là car il ne sont ni chassés ni pourchassés.

    Donc si vous voulez des lapins, tuez des requins !
    (les syllogismes on la vie dure…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s