La foire de Paris

Comme on en fait tout un foin… on est allé voir. En plus c’est assez facile de prendre un billet à la journée sur leur site, qui en plus n’est pas daté, donc on peut venir quand on veut. Mais cela n’empêche pas une armée de vendeurs à la sauvette d’exercer leur métiers à 10 mètres des agents de sécurité, et sous des haut-parleurs qui rappellent clairement au quidam que « c’est pas bien d’acheter des billets à ces messieurs », mais ça c’est Paris… 🙂

Bon…sinon, je ne sais pas quoi dire. C’est grand, très grand, mais ça c’est le parc des expositions de la porte de Versailles qui fait cet effet. C’est vraiment un peu le fouillis, et surtout on se croirait à la foire agricole de Nevers, ni plus ni moins.

Le plus drôle est si les touristes qui y viennent devaient définir le français-classico-moyen par ce qui est le plus représenté à cette foire, alors ils diraient qu’il aime éplucher des légumes, au coin du feu dans une baignoire thalasso. Et si la baignoire déborde, il a le meilleur des balais éponges du monde à portée de main.

Pas grand chose d’extraordinaire donc.

Il y a bien le concours Lépine qui nous attire loin tout au fond du pavillon principal. Mais déception. Vraiment.

En dehors des gadgets qui ont certainement demandé des heures de travail à leurs bricoleurs, et les n-ièmes jeux de société qui essayent de reproduire le succès du Trivial Poursuit à l’heure du numérique, on a vu seulement une vraie invention, amenée par des étudiants de l’ECE (Ecole Centrale d’Electronique). Il s’agit d’un appareil pour musiciens, un peu produit de niche, mais bien pensé et très innovant : La JAM BOX.

Et puis sinon ?…

…sinon, on a croisé la batterie gonflable, fallait oser, mais c’est plein de couleurs.

  Beaucoup de monde dans le pavillon où il y avait distribution de punch gratuit.

Un sex-shop… ben si…

…et surtout

Des quantités astronomiques de cheminées, baignoires balnéo, frigos, aspirateurs, éplucheurs (sérieux faut surtout pas se remettre à manger la peau des légumes et des fruits, sinon on fait s’écrouler tout un pan de l’industrie française), tuiles, maisons préfabriquées, robot-chefs (putain, plus personne ne sait cuisiner sans ces trucs…)… et le top du top ça a été le stand du grand prix de l’innovation. D’abord parce-qu’on cherche encore les vraies innovations, car on a vu simplement des fours avec des écrans plus grands et des aspirateurs qui parlent, ensuite parce que tout le monde s’extasie devant, et enfin parce que la seule invention qu’on aurait bien testée n’avait pas de représentant…donc fuck. Mais allez sur leur site internet, c’est pas mal, pas 100% abouti car on aurait voulu qu’ils travaillent aussi cet objet pour les amateurs de bon sons et pas seulement de films, mais ça s’annonce pas mal.

Mais alors donc, que peut-on en conclure…?

D’abord que ça ne vaut pas le Salon de l’Automobile, mais (!) en fouillant bien, ça vaut tout de même le détour. C’est comme une grosse foire de province, mais en vraiment beaucoup plus grand.

C’est pas cher, et ça fait passer un après-midi de pluie au sec.

Et tous les goûts s’y retrouvent, ce que d’aucuns trouveront génial sera moqué par d’autres et vice-versa.

DONC ALLEZ-Y !!

Point Bonus

Le village des camions dits food-trucks. Topissime, à se faire péter le bide et prendre 10kg dans la journée… Je ne sais même pas comment j’ai pu oublier de prendre une photo de ce truc, c’était vraiment dément !

PARTAGEZ, LIKEZ, COMMENTEZ, LACHEZ-VOUS !! ET VIENDEZ SUR FACEBOOK !!

#FuckTheFish

3 commentaires sur “La foire de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s