Intermission #2

Salut les gens,

Ça va presque devenir une catégorie ces Intermissions si ça continue. Mais c’est bien pratique pour faire un petit coucou (enfin petit… accrochez vous quand même au pinceau).

Depuis la dernière publication j’ai réécouté pas mal d’albums de The Offspring et j’ai dérivé dans les chansons et hymnes de mon adolescence.

Et la question est venue : comment se forge-t-on une identité musicale ?

Du coup, j’ai essayé de regrouper quelques chansons qui m’ont marqué en remontant jusqu’en 1988, à un âge où sorti du Club Dorothée je commençais à développer des goûts musicaux propres (donc non, pas de Sardou, ni de Bachelet, ni de ABBA, que j’aime beaucoup par ailleurs, mais dont l’amour est peut-être en fait le résultat d’une inception machiavélique de mes géniteurs).

Pour chacun de ces morceaux je me souviens exactement où j’étais quand je les ai entendus pour la première fois, ce qu’ils m’ont fait ressentir mais aussi quelles émotions ils peuvent procurer, sur demande. Car je suis persuadé que chaque matin on peut s’auto-programmer en choisissant des musiques particulières qui nous mettrons dans un mood spécifique, quels que soient les évènements en cours. Il faudrait d’ailleurs un dico de ces associations musique-sentiment… c’est une idée à creuser.

En attendant, pour le fun et pour commencer, car j’en posterai certainement d’autres, voici ma chronologie des 30 chansons, une par année, qui me sont venues à l’esprit en premier.

Règle #1 : l’année ne correspond pas forcément à la sortie de la chanson, mais à son année de découverte par votre serviteur. Car on ne découvre pas forcément les musiques qui sortent au cul du disquaire… parfois elles nous arrivent bien plus tard. Aujourd’hui ce serait, et c’est, différent. 

Règle #2 : ne citer un groupe qu’une fois !

LIEN DEEZER POUR AVOIR LA PLAYLIST


Let’s go !

1980 – 1988 : Principalement Dorothée, les Musclés, Carlos, Thierry Hazard, Gainsbourg, le hall of fame des musiques des 80`s avec une mention spéciale pour 3 chansons :

Petite rareté cette dernière quand même, elle était sur ma première K7 perso (compil’ NRJ) achetée pour mon premier walkman Sony en 1986 (j’étais gâté), c’est un rap qui sample Les Démons de Minuits ! Énorme, non ?

ALLER C’EST PARTI POUR LA LISTE !

1988 – Sylvester – Do you wanna funk

Le disque pris par hasard dans la discothèque des parents, et qui te met une claque… alors que je suis allongé sur la moquette beige moutonneuse du salon de notre appartement… à côté du tourne-disques…

 

1989 – Michael Jackson – Beat it (et la guitare de Van Halen !)

La base de tout. Et une guitare hallucinante d’agressivité. Dans ma chambre. Sur mon tourne-disque… et puis j’ai découvert le clip. J’apprenais les paroles par coeur pour chanter (faux) aussi fort que possible avec ce génie !

 

1990 – Queen – A kind of magic

CD offert par ma mère (le Greatest hits II), par hasard, alors que nous passions le weekend chez des amis au Mans. Dès les premières notes le monde a pris autour de moi une couleur différente.

 

1991 – Guns’n’Roses – Live and let die

Mon grand-père regardais l’heure de vérité quand il venait nous visiter. Je n’aimais évidement pas l’émission, mais le générique c’était ça. J’en était tellement fou que ma mère m’a précipité chez le disquaire pour assouvir mon manque entre deux émissions.

 

1992 – Soul Asylum – Runaway Train

Aucune idée de pourquoi j’ai aimé à la première écoute cette chanson. J’étais chez une de mes grands-mères, on regardait MTV (ben ouaip !) sous le soleil brûlant de la côte d’azur et cette chanson est arrivée.

 

1993 – Meat Loaf – Everything louder than everything else

Même grand-mère, un an plus tard. Vacances de la Toussaint je crois. L’album vient de sortir et les têtes de gondoles du Prisunic en sont pleines. Parce qu’il y a un dragon génial sur la couverture je fais le caprice du siècle pour avoir la K7, sans savoir ce que c’est. On rentre peu après, mais j’attendrais le soir, dans mon lit, pour la mettre dans mon walkman. Et là… un monde musical d’une intensité inconnu s’ouvrit à moi !

 

1994 – The Cranberries – Zombie

Sur mon lit d’ado, le weekend, en train d’écouter la radio. D’un coup cette chanson arrive. Et j’ai l’impression dans mon petit cerveau pubère que c’est le choc de l’opéra et du rock (réflexion débile mais le sentiment ressenti à ce moment-là est encore bien présent aujourd’hui).

 

1995 – The Offspring – Come out and play

Quand on est ado en 1995, on fait du skate. Et on fixe des trucks sous des rallonges de table de salle à manger pour créer des luges de rue (et je suis presque sûr qu’avec mon pote nous étions précurseurs), et évidement on écoute du punk californien… et d’un coup dans les clips du Hit Machine ce truc complètement sorti de nulle part ! Tout le monde s’en souvient. Il y a eu un avant et un après cette chanson.

 

1996 – Iron Maiden – Fear of the dark

Le tournant de ma vie musicale. La sortie du Best of the Beast (best-of). Je ne connaissais pas Maiden. C’est un ami qui m’a fait découvrir. Et sur ce Best-of la version de l’immense Fear of the Dark est celle de ce clip. Écoutez-moi bien, un jour je vais mourir. Eh bien, c’est cette chanson, dans cette version qu’il faudra jouer ce jour-là. Aucune autre, et rien d’autre. C’est un bijou magnifique, porté par un groupe légendaire.

 

1997 – Helloween – Power

L’été au Japon. Des potes zicos. La découverte du speed métal. Bref. Du grand art et de bons souvenirs !

 

1998 – Alice Cooper – Feed my Frankenstein

Je viens sur Alice Cooper sur le tard. J’avais déjà vu Wayne’s World of course, mais je n’avais jamais acheté d’album du maître. Je le redécouvre cette année-là, en préparant mon bac. Le gars a tout inventé. Le maquillage, le jeu de scène… un régal. Pas une chanson à jeter dans tout son répertoire. Et des notes qui envahissaient la cave de notre maison en permanence !

 

1999 – Placebo – Every you and every me

Première année de prépa. On se lâche après 7 ans de pension. Et je ne sais pas pourquoi mais cette chanson va bercer toutes mes révisions de première année.

 

2000 – Floorfilla – Anthem #2

Fin de deuxième année de prépa (3/2 pour les intimes), école d’ingé, changement de style… et le Floorfilla sort ce machin… je ne l’ai pas quitté pendant un an ! Et même si ça fait tache dans la liste, je laisse, j’assume et m’embêtez pas sinon j’en mets d’autres !

 

2001 – The Cure – Close to me

En bagnole à visiter la famille… et cette chanson qui ne me quitte pas. Je ne les connaissais pas bien mais cette année-là je vais rentrer dans cet univers presque gothique. Je ne me souvenais presque plus de cette adoration temporaire, elle n’a pas duré, mais de les réécouter en écrivant cet article me les a remis dans le coeur !

 

2002 – Sonata Arctica – Still loving you (Scorpion’s cover)

Les mecs n’ont pas fait une carrière extraordinaire (qui n’est peut-être pas achevée d’ailleurs), mais cette reprise sur leur premier EP est une petite perle qui m’a mis une patate de malade dès la première écoute et pendant toute une année. Encore aujourd’hui j’aime la faire découvrir car elle donne une vraie nouvelle dimension à cet hymne culte.

 

2003 – Marilyn Manson – Tainted love

Il pourrait y avoir du Manson partout sur cette page. Ça c’était important de le préciser. L’homme est tellement génialement inventif, aussi bien dans ses créations propres que dans ces reprises (Sweet Dreams ça vous parle ??), qu’il mériterait un article entier. Je me souviens d’avoir parcouru les routes d’Aquitaine avec cette chanson à fond dans la voiture à sa sortie !

 

2004 – Metallica – Enter Sandman

Il était temps qu’ils arrivent. Pourquoi ils ont mis autant de temps ? Tout simplement parce que je les trouvais trop populaires. Et puis un jour en regardant passer à la TV le Flic de Beverly Hills, dans la scène des motards-loubards retranchés dans leur antre, qu’est-ce qui passe à la TV…? ben le live de cette chanson. Et voilà, j’ai kiffé (alors que je voyais le film pour la 1000 ème fois, sans honte), j’ai cherché et je suis tombé amoureux des Four Horsemen.

 

2005 – Motörhead – Overkill

Il était aussi temps que Lemmy apparaisse dans cette liste ! Découverte tardive de Dieu. Amour immédiat et à jamais. Des années plus tard le visionnage du reportage « Lemmy » sur sa vie parachèvera de construire mon immense respect pour le bonhomme, respect qui m’amènera à pleurer à chaudes larmes le jour de sa disparition. Même si vous n’aimez pas la musique, regardez ce reportage : CLIQUEZ-MOI!

 

2006 – Kai Hansen – Gamma Ray – Heading For Tomorrow

Vous allez me faire le plaisir d’aller au-delà de la 4ème minute ! La perfection ! Kai Hansen (Helloween, Gamma Ray, Unisonic) est un grand compositeur, trop méconnu, mais avec des fans assidus. Avec Iron Maiden c’est certainement celui que j’ai le plus vu sur scène, et sans une once de lassitude, au contraire à chaque fois les shows sont encore plus puissants.

 

2007 – Oldelaf – Le café

J’ai rarement autant aimé une chanson parodique. Grande satire de notre monde du travail. Je me vois dedans à chaque fois que je l’écoute. Et l’ajout des choeurs est juste musicalement parfait. « mais qu’il est con ce gosse ! »

 

2008 – Kinito – Regarde

Le meilleur groupe de rock français de tous les temps. Un seul album malheureusement. Mais quel album. Je crois que j’ai appris toutes les chansons sur ma guitare (ceci dit elles ne sont pas très compliquées… mais elles fonctionnent à merveille).

 

2009 – Eternal Tears of Sorrow – Bride of the Crimson Sea

Arrivée du Death Mélodic dans ma vie… vous n’aimez pas ? Tans pis, on est des millions à adorer ! Certainement le plus bel album du genre.

 

2010 – Rainbow – Lost in Hollywood

Je passe mes weekends à cette époque à fouiner dans les bacs promos de la FNAC. Et Rainbow me saute dans les bras. Et voilà ! Blackmore et ses potes, je ne les ai plus jamais quittés.

 

2011 – Кипелов – Я свободен / Kipelov – Ya svoboden (je suis libre) 

J’arrive en Russie. Ma boite me paye des cours de russe. Mon prof de russe adore le métal. Et voilà !

 

2012 – Гарик Сукачев – Моя бабушка курит трубку / Garik Sukatchev – Maya babushka kurit trubku (ma grand-mère fume la pipe)

Toujours en Russie… découverte de cet ovni qui deviendra ma chanson fétiche, et que tous les copains russes demanderont désespérément à tous les DJs des bars où nous trainions.

 

2013 – Sick Puppies – You’re going down

Ben voilà, j’arrêtais pas d’écouter ce truc. De la bonne musique d’ados. Mais j’étais passé de la guitare à la basse un an avant, et je cherchais peut-être justement des sons plus lourds.

 

2014 – Asking Alexandria – The final episode

Retour dans la musique violente cette année-là. Un besoin de crier certainement, et les chanteurs le faisaient à ma place. Première écoute dans le métro de Moscou, j’ai cru que j’allais sauter partout dans la rame pour me défouler !

 

2015 – Scorpions – Fly to the rainbow

Retour de Russie, déprime, la musique colle parfaitement. Et ce vieil hymne de Scorpions, groupe dont je pensais connaître tous les titres, apparaît d’un coup sur un vinyle acheté aux puces.

 

2016 – Nina Simone – Sinnerman

C’est long mais c’est bon. La chanson d’un changement de vie. La chanson qui m’a fait redécoller. (merci docteur, j’vous dois combien ?).

 

2017 – Shaka Ponk – Sex Ball

Aller on termine là-dessus, histoire que vous repartiez avec la patate ! Toute l’année 2017, remplie de déménagements de de redémarrage de vie a été rythmée par cette chanson, alors bim! du métal-funk. C’est-y pas génialissime ?


 

C’est la fin. C’est triste.

Il y en a eu tellement d’autres chaque année… j’en laisse tellement de côté… bref. Bel exercice mais il faudra que je revienne dans un autre entracte vous parler de beaucoup d’autres chansons, ou musiques, les partager avec vous simplement, que vous les appréciez ou non. Personne n’est là pour imposer quoique ce soit à qui que ce soit, juste faire découvrir, échanger, sans a priori, sans jugement.

Et voici le lien DEEZER pour écouter tout ça dans une jolie playlist : CLIQUEZ-MOI! 

Partagez-moi les musiques qui vous font vibrer en commentaire ! Et dites ce que vous pensez ce cette liste.

#FuckTheFish

PARTAGEZ, LIKEZ, COMMENTEZ, LACHEZ-VOUS !! ET VIENDEZ SUR FACEBOOK SUR TWITTER ET MAINTENANT SUR WATTPAD !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s