Pensées, où l’on commence par la fin

Une fin ça s'anticipe, ça se prépare ! On a beau avoir lu, patiemment, chaque soir, De nos aïeux expérimentés, les grimoires, On n'est jamais prêt, à terminer une histoire.   AIDEZ A FAIRE VIVRE CETTE HISTOIRE SI ELLE VOUS À PLU : PARTAGEZ, LIKEZ, COMMENTEZ, LACHEZ-VOUS, ABONNEZ-VOUS!! ET VIENDEZ SUR FACEBOOK, SUR TWITTER ET MAINTENANT SUR WATTPAD … Lire la suite Pensées, où l’on commence par la fin

Pensées, on est déjà vendredi, j’ai froid

À Damien B.  Nous n'avons pas eu le temps de nous tutoyer. Les soleils frais des matins rosés qui caressaient les hautes herbes chantantes des prés où promenaient la brise tournoyante, entre les blés. Plus rien. Plus jamais. Les sourires en soupirs de nos instants satisfaits qui ponctuaient les journées en cascades de nos années … Lire la suite Pensées, on est déjà vendredi, j’ai froid

Je gribouille

Je peux gribouiller des heures. Car c'est tout ce que j'ai jamais cru savoir faire. Rien ne me transporte plus que mes "l" qui se déploient au-dessus de champs de "t" arrosés d'"o", si las, seuls. Je veux gribouiller des heures. Car personne ne sait lire mon écriture frénétique. Rien n'est plus immonde que mes … Lire la suite Je gribouille

Lus en 2019

Dans l'ordre antichronologique pour ne pas avoir à parcourir tout l'article à chaque fois :). Légende : ❤️coup de coeur, 🤯 génial, 🤘top à lire, 😊 sympathique, 🤡 drôle, 👽ovni littéraire, 🤔 mouaip mais je n'ai pas accroché, 💩 merde j'ai vraiment pas accroché, 🤓 instructif,  😪 émouvant, 😰 angoissant à souhait ! ❤️ 😪 Vers la beauté, David Foenkinos, 2018 🤘 Le meilleur des mondes, Aldous Huxley, 1931 🤡👽 La … Lire la suite Lus en 2019

Sainte Antoinette

Je n'ai pas trouvé de titre plus approprié. En cette période curieuse de guerre permanente des sexes, où l'on oublie dans une discrimination positive grammaticalement angoissante, que nous sommes tout simplement des êtres humains pas encore tout à fait capables de parthénogenèse, et encore loin d'un hermaphrodisme qui faciliterait pourtant les séances de masturbation des … Lire la suite Sainte Antoinette

Cabourg – février 2018

(petite digression...) Certains diraient qu'ici tout n'est que luxe, calme et volupté. Mais n'exagérons pas non plus, en arrivant dans la ville de Cabourg, Calvados, suite à des zigzags dantesques entre les automobilistes du dimanche qui restent invariablement scotchés sur la voie centrale sur l'autoroute (d'autant que c'était un vendredi soir, ce qui ajoute au … Lire la suite Cabourg – février 2018

Auteur anonyme – Le livre sans nom

Le livre sans nom, d’un auteur anonyme Sur le cul. Je ne sais pas comment je pourrais m’exprimer autrement. 500 pages. 5 jours haletants d’une lecture dérobée à chaque moment possible de mes journées tellement l’histoire, l’intrigue, l’atmosphère, tout de ce premier roman de la série, m’ont soustrait à la réalité. J’avais besoin de savoir … Lire la suite Auteur anonyme – Le livre sans nom

Maxime Chattam – L’appel du néant

Maxime Chattam, donc. L’appel du néant. (ben mon cochon avec un nom comme ça comment veux-tu essayer de deviner ce que contiennent les 500 pages du machin... et en plus avec une 4ème de couverture laconique comme jamais qui résumerait aussi bien le dernier Stephen King que le prochain Veronique Genest!). Un cadeau de noël. … Lire la suite Maxime Chattam – L’appel du néant

Seeking for library star #2

Welcome back ! C’est sans aucune surprise que ces premières vingt-quatre heures de la tentative de prise de contact par écrans interposés avec l’excellent Bernard Werber se sont avérées infructueuses. Les Tweets et l’article sur TheFishEye n’ont eu qu’un succès d’estime, pourtant au-delà de ce qu’ils ont l’habitude de recueillir. C’est vous dire si d’ordinaire … Lire la suite Seeking for library star #2